Sélectionner une page

Comment une technologie de stockage peut permettre d’échanger de la valeur ou de la monnaie ?

Pour le comprendre imaginer que vous créez votre propre cryptomonnaie le « blockoin » et dans la première page (rappelez-vous on peut assimiler une blockchain publique à un grand livre blanc) du « blockoin » vous expliquez les bases. Dans cette première page il y a les règles d’utilisation c’est ce qu’on appelle un « white papper ». Maintenant on imagine que l’on écrit les règles. On dit qu’il y a par exemple « 100 000 blockoins », qu’il y a 2 personnes, Maxime et Lisa dans le livre (la blockchain) et qu’ils ont 50/50 de blockoins au début. Disons que c’est la règle et que c’est écrit dans la première page.

À partir de ce moment-là, la blockchain commence. Prenons une nouvelle page dans laquelle on va écrire un maximum d’informations sur ce qui se passe entre Maxime et Lisa pendant 6 heures. Ce que je veux dire par là c’est que si quelqu’un rejoint Maxime et Lisa au bout de 6 heures, il ne va pas comprendre ce qui s’est passé avant son arrivée. Cependant en reprenant la blockchain depuis la toute première page et en relisant tout ce qui s’est passé pendant les 6 heures avant sa venue. Si à la page 4, Maxime a décidé de donner toute sa part de « blockoin », il est évident que Lisa ait « 100 000 blockoins ». C’est comme ça que cela fonctionne.

Lorsque qu’on regarde la dernière page, celle qui est à jour. Ça raconte la vraie histoire et on sait qui à quoi. Voilà comment une technologie de stockage permet de s’échanger de la valeur. Mais ce n’est pas un livre, ni des pages qui sont liées entre elles, ce sont des blocs ! Comme ils sont liés les uns aux autres ont dit : « block-chain ».